Home

Marie-Astrid Cotard - Traduction - Siret 797 924 966 00014 - APE 7430Z - Copyright © Tous droits réservés 2013

 

BIENVENUE

 

« Il n'y a qu'un moyen de rendre fidèlement un auteur d'une langue étrangère dans la nôtre : c'est d'avoir l'âme bien pénétrée des impressions qu'on en a reçues, et de n'être satisfait de sa traduction que quand elle réveillera les mêmes impressions dans l'âme du lecteur. »

[Diderot]

 

A écrire à la fois en anglais et en français, en fonction de l'humeur ou de quelle langue correspond le mieux à une idée que l'on veut transmettre, peu importe que cela soit écrit en français ou en anglais, l'identité littéraire de l'auteur doit être reconnaissable.

Comme le dirait Ling Xi : « Il m'importe peu de changer de peau, c'est moi-même que je veux retrouver [dans un texte]. »

 

ma.cotard
MarieA_Cotard
+MarieAstridCOTARD
MarieA_Cotard

 

WELCOME

 

“There is only one way to accurately translate a foreign-speaker writer into our own language: your soul has to be permeated with the impressions you received from it, and you should feel pleased of your translation only when it conjures up the same impressions within the reader’s soul.”

[Translation of mine]

 

Writing in both English and French languages, depending on the mood or on which language fits the most the idea one wants to convey, no matter whether it be written in French or in English, the literary identity of the writer needs to be recognized.

As Ling Xi would put it, “the change of skin doesn’t matter, it is myself that I want to recognize [into a text].”